Return to site

Contraception

Prévention

La contraception désigne les moyens employés pour empêcher de façon réversible une fécondation et donc une grossesse. A ce jour, la majorité des moyens contraceptifs sont féminins.

Il existe différents moyens de contraception. Il est important de choisir une contraception qui convienne à chacun, cette méthode va d’ailleurs souvent varier au cours de la vie d’une personne en fonction de ses envies, son mode de vie, son passé médical… Pour trouver le moyen le plus adapté à sa situation, il est important d’en discuter avec son médecin ou sa sage-femme.

Moyens de contraception
* Pilule contraceptive
Moyen de contraception féminin sur prescription.
Il existe différentes sortes de pilules. Elles contiennent des hormones semblables à celles que le corps fabrique : il y a des pilules dites œstroprogestatives et d’autres progestatives. Il y a également différents dosages de ces hormones. C’est lors de la consultation que le gynécologue ou la sage-femme prescrira la pilule la plus adaptée à la personne, après avoir réalisé un interrogatoire.
Durée : la pilule se prend tous les jours à heure régulière pendant 21 (puis 7 jours d’arrêt) ou 28 jours selon le type de pilule.

* Stérilet ou Dispositif Intra Utérin (DIU)
Moyen de contraception féminin sur prescription.
Il existe 2 types de DIU : au cuivre ou avec un progestatif. Le DIU est posé (et retiré) par le médecin ou la sage-femme. Il se pose dans l’utérus grâce à un petit cathéter. Le DIU peut être utilisé par les femmes qu’elles aient ou non déjà eu des enfants.
Durée : Le DIU est efficace 3 à 10 ans (en fonction du modèle de DIU). Il peut se retirer avant en cas de désir de grossesse.

* Implant
Moyen de contraception féminin sur prescription.
L’implant est un petit bâtonnet de 4 cm qui contient des progestatifs. Il est posé sous la peau du bras, à l’aide d’une aiguille spéciale, par le médecin ou la sage-femme.
Durée : L’implant est efficace 3 ans maximum. Il peut se retirer avant en cas de désir de grossesse.

* Préservatifs féminins ou masculins
Moyen de contraception féminin ou masculin. Il ne nécessite pas de prescription.
Le préservatif est une gaine imperméable qui empêche le passage des spermatozoïdes dans le vagin et l’utérus. Le préservatif est le seul moyen de contraception qui permet aussi de se protéger contre les Infections Sexuellement Transmissibles (IST).
Il est possible d’obtenir gratuitement des préservatifs dans les infirmeries scolaires (collèges et lycées), dans les PMI et dispensaires, dans certaines associations à Nouméa.
Durée : à mettre à chaque rapport sexuel.

* Anneau vaginal
Moyen de contraception féminin sur prescription.
Il s’agit d’un anneau souple qui délivre des hormones (oestrogènes et progestatifs – comme la pilule). C’est la femme elle-même qui place l’anneau.
Durée : L’anneau se place au fond du vagin pour 3 semaines puis est retiré pour 7 jours avant d’en remettre un autre.

* Patch contraceptif
Moyen de contraception féminin sur prescription.
Le patch se colle sur la peau (sauf près des seins) et délivre des hormones (oestrogènes et progestatifs).
Durée : Le patch est efficace 1 semaine puis on change de patch. Après 3 semaines, on arrête une semaine (les règles arrivent) avant d’en remettre un autre.

* Diaphragme et cape cervicale
Moyen de contraception féminin sur prescription.
Le diaphragme et la cape cervicale, en silicone, se posent dans le vagin (au contact du col pour la cape). Ils sont lavables et réutilisables. Ils se posent par la femme avant le rapport sexuel (jusqu’à 2 heures avant) associés des spermicides. Il faut les garder 8 heures après le rapport. Le médecin ou la sage-femme apprennent à la femme à le mettre seule. Ces moyens de contraception sont très peu utilisés.
Durée : Le diaphragme ou la cape cervicale se posent pour chaque rapport. Ils sont réutilisables.

* Spermicides
Moyen de contraception féminin. Ils ne nécessitent pas de prescription.
Les spermicides sont sous forme de gel ou tampon. Ils doivent se mettre dans le vagin plusieurs minutes avant le rapport sexuel. Ils sont aussi utilisés en association (sous forme de gel) avec les diaphragmes ou capes cervicales. Les spermicides sont un moyen de contraception très peu utilisés.
Durée : Le spermicide se met pour chaque rapport.

* Progestatifs injectables
Moyen de contraception féminin sur prescription.
Les injections de progestatifs sont réservées en général à certaines indications médicales particulières. Elles se font par les médecins ou sage-femme ou bien par les infirmières sur prescription médicale.
Durée : L’efficacité de l’injection est de 3 mois.

* Stérilisation
La stérilisation n’est pas une méthode de contraception puisqu’elle est définitive. Il s’agit pour les hommes de la vasectomie et pour les femmes d’une ligature des trompes ou de la pose dans les trompes de Fallope de dispositifs médicaux.

* Méthodes naturelles
Les méthodes naturelles : Ogino, Billings, température, retrait, allaitement... Ne sont pas de bonnes méthodes de contraception. Il y a beaucoup d’échecs : de très nombreux facteurs peuvent venir influencer et fausser ces méthodes. Il y a 25% de grossesses avec les méthodes naturelles !

Où se procurer une contraception ?
A part l’utilisation de préservatifs, la délivrance de contraceptifs est soumise à une prescription par un médecin ou une sage-femme (en libéral, en dispensaire, en PMI…). La consultation avec ce professionnel de santé permettra de faire un point sur sa contraception, sa santé, les questions que l’on se pose.

A Nouméa, le Centre de Conseil Familial (CCF) situé à Montravel propose des consultations ainsi que la contraception gratuite.
Les PMI ou dispensaires proposent également des consultations gratuites de gynécologie. Il est donc possible de s’y faire prescrire une contraception adaptée à sa situation.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly