Return to site

I.S.T. (Infection Sexuellement Transmissible)

Prévention

Les IST sont des virus, bactéries, champignon, parasite que l’on attrape ou que l’on transmet à l’occasion d’un rapport sexuel non ou mal protégé.
Les hommes tout comme les femmes peuvent avoir une IST.

 

Exemples d’IST
Voici une liste non exhaustive d’IST :
- Chlamydiae
- Syphilis
- Gonocoques (blennorragie ou « chaude pisse »)
- Papillomavirus (HPV)
- VIH / SIDA
- Hépatite B
- Herpès génital
- …

 

Transmission
Les IST peuvent se transmettre par le sang, le sperme et le liquide séminal (liquide émis dès l’érection chez l’homme), les sécrétions vaginales, l’allaitement maternel.
Lors des rapports sexuels, une IST peut se transmettre pour toutes les pratiques : rapport vaginal, rapport anal (sodomie), rapport bucco-génital (fellation, cunnilingus ou anulingus).
La transmission peut se faire même lors du premier rapport sexuel.

 

Symptômes
Bien souvent les IST ne donnent aucun symptôme ou pas tout de suite, cependant l’infection est bien dans l’organisme et peut avoir des conséquences graves.
Lorsqu’il y a des symptômes, ils peuvent être variés : écoulements vaginaux ou péniens, démangeaisons, brûlures, boutons sur la région génitale, douleurs abdominales, douleurs pendant les rapports sexuels…

 

Traitement
Les IST se traitent sauf le VIH/SIDA. Pour l’herpès génital, les crises pourront être traitées mais le virus ne pourra pas être éliminé de l’organisme (la transmission se fait seulement en période de crise).
Les traitements sont souvent simples et lorsqu’ils sont pris rapidement après le début de l’infection, ils évitent les conséquences liées aux IST. Il est important de consulter en cas de symptôme ou en cas de doute de contagion.
Il est également important de traiter les deux partenaires sexuels en même temps en cas d’IST afin d’éviter la retransmission dans le couple.
Concernant le VIH, il existe des médicaments qui ont pour but de ralentir la progression du virus dans l’organisme mais à ce jour, les recherches sont toujours en cours pour trouver un traitement pour guérir du VIH.

 

Conséquences
Une des conséquences des IST est de transmettre l’infection à d’autres personnes.
Concernant les autres conséquences, elles dépendent bien sûr du type d’infection (quel virus, champignon, bactérie ?) et aussi depuis combien de temps l’infection est présente sans être traitée.
Les conséquences peuvent être graves aussi bien pour l’homme que pour la femme. Les IST peuvent entraîner : une infertilité (difficulté à concevoir des enfants), un cancer, des lésions neurologiques…

 

Dépistage
Les IST sont souvent asymptomatiques et peuvent avoir des conséquences graves si on ne les traite pas à temps. Il est donc essentiel de se faire dépister. Mais dans quelle situation ? Par exemple :
- en cas de rapport non ou mal protégé ;
- avant de décider de se passer du préservatif avec son partenaire dans une relation durable et stable ;
- en cas de doute ou d'inquiétude ;
- en cas de symptômes ;

 

Où se faire dépister ?
Il est possible de se faire dépister de manière gratuite à :
- l’ESPAS CMP, à Nouméa (centre ville) où une partie des examens seront même anonymes ;
- l’association Solidarité SIDA à Nouméa (quartier Latin) 2 demi journée par semaine, de façon anonyme pour le VIH ;
- auprès d’un médecin ou d’une sage-femme agréé (liste sur le site dass.gouv.nc) ;

- en dispensaire.

Où que l’on soit en Nouvelle Calédonie, il est également possible de consulter son médecin ou sa sage-femme pour un dépistage des différentes IST qu’il soit agréé CDAG (permet la gratuité) ou non.

 

Prévention
Les moyens de prévention afin de ne pas attraper d’IST sont :
- Le port du préservatif féminin ou masculin pour tout rapport sexuel, même le premier, et quel que soit la pratique sexuelle.
- Le vaccin pour certaines IST comme l’Hépatite B ou encore certaines souches du papillomavirus (HPV).

Un autre moyen de prévention est de se faire dépister. Cela permet de se traiter en cas de besoin et aussi d’éviter de transmettre une IST !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK