Return to site

Règles

Anatomie- physiologie

Le nom scientifique des règles est : les menstruations. Elles sont une des manifestations du cycle hormonal de la femme.
Les premières règles apparaissent au moment de la puberté, en moyenne vers 13 ans. Elle signent le début des cycles hormonaux et donc de la fertilité.

Lors du cycle féminin, l’endomètre (paroi interne de l’utérus), s’épaissit pour pouvoir accueillir un embryon (=grossesse). S’il n’y a pas de fécondation, la couche superficielle de l’endomètre se détruit en provoquant un saignement qui s’extériorise par le col de l’utérus puis le vagin : ce sont les règles. La durée et l’abondance des règles sont variables d’une femme à l’autre. En moyenne, le saignement dure 3 à 5 jours.
A la puberté, les premiers cycles ne sont pas réguliers. Puis le cycle féminin se régularise et la femme aura ses règles tous les mois (28 jours en moyenne). Les cycles vont exister jusqu’à la ménopause (survenant vers 50 ans).

Certaines situations vont entrainer la disparition des règles (des cycles) avant la ménopause : la première à laquelle il faut penser est la grossesse mais il y a aussi : certaines contraceptions hormonales progestatives, certaines maladies graves, la prise de certains médicaments, l’anorexie, certaines pathologies de l’utérus ou des ovaires, certaines pathologies hormonales … Si une femme a un retard de règles, qu’elle a eu des rapports sexuels depuis ses dernières règles et qu’elle n’a pas utilisé pas de contraception (ou en cas de mauvaise utilisation de la contraception), elle doit réaliser un test de grossesse.

Durant la période des règles, les filles peuvent utiliser différents moyens de protection face au saignement : les serviettes hygiéniques, les tampons, la coupe menstruelle (petit réservoir souple en silicone lavable et réutilisable, à placer dans le vagin)… Chacune choisit la protection qui lui correspond le mieux et qui est adaptée aux situations.

La période des règles peut s’accompagner de douleurs du bas ventre plus ou moins intenses selon les femmes. Cette douleur peut être due aux contractions normales de l’utérus en cette période ou à certaines pathologies gynécologiques. Les femmes peuvent également durant cette période ressentir de la fatigue, des maux de tête, une douleur dans le bas du dos, une tension au niveau de la poitrine…

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK