Return to site

Trompes de Fallope

Anatomie

Également appelées trompes utérines, les trompes de Fallope font partie de l’organe génital reproducteur de la femme.

Ce sont 2 conduits situés de part et d’autre de l’utérus et qui relient ce dernier aux ovaires. Les trompes ne sont cependant pas fixées aux ovaires.
Elles mesurent 10 à 12cm de long.

Les rôles des trompes sont :
- de capter les ovules provenant des ovaires suite à l’ovulation
- de permettre le passage des spermatozoïdes vers l’ovule pour la fécondation
- d’être le lieu de la fécondation (au niveau du 1/3 externe de la trompe)
- d’assurer le déplacement de l’ovule fécondé vers l’utérus pour qu’il puisse s’y nider.

Parmi les affections les plus fréquentes qui touchent les trompes de Fallope, il y a la salpingite (ou infection génitale haute). La salpingite touche toujours les 2 trompes et est dans la grande majorité des cas la conséquence d’une Infection Sexuellement Transmissible (IST). Les salpingites pourront avoir des conséquences : les adhérences qui vont boucher les trompes et pourront être responsables d’une infertilité.

Les trompes de Fallope peuvent aussi être le siège d’une grossesse extra utérine (GEU) si l’ovule fécondé n’est pas correctement repoussé vers l’utérus. Ce type de grossesse ne peut pas évoluer et peut avoir des conséquences graves : rupture de la trompe avec hémorragie.

Certaines femmes vont devoir subir une salpingectomie (ablation d’une trompe) dans certaines situations : GEU, séquelles d’infections... Il est possible d’obtenir une grossesse de façon naturelle avec une seule trompe. Cependant, en cas de salpingectomie bilatérale ou si les 2 trompes sont bouchées en conséquence d’une ancienne infection, le couple devra avoir recours aux techniques d’Assistance Médicale à la Procréation (AMP) pour espérer obtenir une grossesse.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK